festival-film-cannes

Retour sur le festival de cannes

Le retour de concours de miss sur la croisette pour fêter son 70ème anniversaire, le 18 Mai, le festival de Cannes va ressusciter son légendaire concours de beauté.

Qu’en est-il ?

Sofia Coppola est révélée au Festival de Cannes dans Virgin Suicides. Elle connait une relation trépidante avec le festival. Elle est membre du jury en 2014, elle essaye alors de captiver la croisette avec les proies.  Sofia et le festival, c’est une histoire de d’amour fusionnelle et débordant de remous. Agée de 46 ans, présente sa dernière œuvre qui est les proies. C’est un thriller qui se passe dans un pensionnat pour le sexe féminin durant la guerre de sécession.

A propos :

C’est la 5ème fois que la cinéaste remet ses pieds à Cannes pour ce légendaire festival. Il est à noter que la carrière de l’actrice Sofia Copolla est reliée avec le festival de Cannes. En effet, elle entre dans le monde du cinéma en tant qu’actrice, c’est à l’âge de 28 ans qu’elle lance son premier film en tant que réalisatrice. Du coup, depuis ce moment, la croisette veut dire échec et succès pour cette cinéaste. Elle a été membre du jury pendant la 67ème édition de l’évènement. Quand les années 2000 arrivent, Sofia est considérée comme une fille. La réalisatrice montre son potentiel cinématographique envers la Croisette alors âgée de 28 ans. Virgin Suicides se révèle pendant la Quinzaine des réalisateurs.  Le film affiche les obsessions de la réalisatrice pour l’adolescence égarée et solitaire, il fait surtout sensation au Festival de Cannes. Pour les festivaliers, Sofia Coppola est une réalisatrice  dont la carrière est toute tracée. La seconde œuvre de la réalisatrice est suggérée en compétition officielle.  Coup de théâtre, le comité de sélection de Cannes le refuse, malgré le succès critique de son précédent film, marquant le premier désaveu de la réalisatrice par la Croisette. Cette annonce choque Thierry Frémaux qui considère ce refus comme l’un des plus grands revers. À sa sortie, Lost in Translation sera pourtant acclamé par la critique mais également par le public.

Cette fois, le comité de sélection ne refait pas la même erreur. Le troisième film de la réalisatrice est bien en sélection pour la Palme d’or. On ne sait pas si ce sera un succès assuré pour la cinéaste ? Rien ne se passe pourtant comme prévu. Très attendu, Marie-Antoinette est pourtant huée et sifflée par les festivaliers. Un journaliste anonyme a même estimé que « le film n’aurait jamais été sélectionné à Cannes s’il n’avait pas été signé Sofia Coppola ».festival-de-cannes

festival-de-cannes