Mon avis, ma critique sur le film Kubo et l’armure magique

Mon avis, ma critique sur le film Kubo et l’armure magique

Cette comédie du genre fantastique produit par Laïka avec le scénario de Marc Haimes et Chris Butler est sortie en salles françaises le 21 septembre 2016. Le titre original du film en anglais est Kubo and the two strings. Kubo et l’armure magique est interdit aux moins de 10 ans.

Présentation du film

Le dessin animé se déroule dans un village médiéval nippon au bord de la mer. Le héros à l’apparence fluette est un gamin vif surnommé Kubo. Ce garçon ne ressemble pas aux autres. Il possède un pouvoir magique lui permettant d’insuffler l’âme par exemple à des feuilles de papier pour en faire sortir un univers d’objets divers. Il gagne sa vie en faisant des tours d’adresses sur la place publique devant la fascination de la foule. Kubo s’empresse de rentrer le soir en haut d’une falaise contre l’océan dans une grotte où il habite avec sa mère. Mais son existence calme change un soir lorsqu’il ne s’abrite pas dans la grotte mais reste dehors. En effet, suite à son invocation accidentelle d’un démon du passé, la colère va tomber sur le village en vue de l’application d’une vengeance ancestrale. La suite de l’aventure dévoile le mystère d’une famille liée à des mythes. Sa mère l’envoie à une quête héroïque d’une armure magique qui a été autrefois l’arme de son père. Avec son samisen, un grand luth magique qui lui permet de faire des animations, il part avec ses deux compagnons : Singe et Scarabée à la poursuite de l’armure légendaire. Pour percer le mystère de son héritage magique, Il aura à faire face à des monstres et des dieux, comme le redoutable Moon King ou encore les horribles sœurs jumelles.

kubo-and-the-two-avis-critique

Critique du film  Kubo et l’armure magique

La trépidante histoire peut plaire aux petits comme aux grands. Côté technique, le stop-motion est la technique utilisée dans l’animation. Le réalisateur n’est pas chiche des effets et le niveau de fluidité est atteint. L’animation des personnages en origami ou à la main, image par image requiert 4 ans. Le travail compliqué et de longue haleine produit ainsi un dessin animé impressionnant dans son réalisme, que ce soit pendant les plans de combat ou au niveau du décor et des textures. Par ailleurs  le côté esthétique et technique n’est pas monté au préjudice du script, assez classique d’ailleurs. Concernant les sketchs, la rendue est réellement aboutie, en guise d’exemple dans la scène des yeux au moment où les sœurs sont introduites, ou encore le spectacle d’origami sur la place publique.  La légende concernant la recherche de l’armure est divisée en 3 parties : il y a le souvenir raconté à l’héros, celui qu’il évoque dans ses spectacles et celle qu’il va vivre en suivant les traces du samouraï, son père. En fait la véritable quête dans Kubo et l’armure magique c’est le souvenir de ses ancêtres ou l’importance de la famille. En bref, ce long métrage offre des passages merveilleux et des graphismes envoûtants bien que l’animation de certains personnages puisse être plus creusée.

Passer des vacances dans le sud de Madagascar, que du bonheur

Passer des vacances dans le sud de Madagascar, que du bonheur

Madagascar est l’une des plus grandes îles du monde. Avant de prendre la décision de partir a Madagascar, j’avais fait des recherches et cet article m’avait convaincu que je devais y aller.

Colonisée par la France pendant longtemps, la grande île a eu son indépendance en 1960. Le pays a connu plusieurs crises et manifestations depuis. La pauvreté règne, mais malgré cela, je trouve que c’est un pays qui a beaucoup de charmes et d’authenticité par rapport à son paysage, mais également sa gastronomie et la diversité des cultures. Bien que l’île soit nichée au milieu de l’Océan Indien et du Canal de Mozambique, chaque région a sa spécificité et ses atouts. Parler de toutes ses régions prendra énormément de temps, c’est pour cela que la partie du Sud sera mise en évidence.

Le Sud de Madagascar

Accessible par voie routière nationale dit RN 7 ou aérienne, l’ancienne province de Tuléar est la plus grande à Madagascar, mais la moins peuplée. Pour passer vos vacances là-bas, je vous conseille de prendre la voiture et de rouler sur près de mille kilomètres. Pourquoi ? Car, si vous décidez de voyager en avion, vous rater votre séjour. L’axe Sud de Madagascar est doté d’une richesse en ressources naturelles et de cultures avec ses « foko », ses paysages, ses rochers.

Que peut-on trouver sur la route qui mène vers Tuléar ?

Tenez-vous bien : la route du Sud est riche en activités et sites à visiter. On peut distinguer des parcs nationaux, des paysages, des rizières typiques, des sites de viticultures, des « arts malagasy » qui sont reconnus mondialement pour leur qualité et leurs modèles. On peut également trouver des plages paradisiaques à la fin du parcours, c’est-à-dire à Tuléar.

Que faut-il impérativement visiter si vous voulez vous aventurer dans cette partie de Madagascar durant vos vacances ?

Tout d’abord, il faut faire une halte à Antsirabe. C’est une ville qui a beaucoup de charme, mais elle possède également le grand lac d’Andraikiba, mais aussi un site thermal qui permet de faire des petits soins pour le cœur, la pression artérielle. Et pour cela, des médecins se mettent à dispositions des malades.

Après Antsirabe, arrêtez-vous à Ambositra qui est un lieu où les arts Malagasy dits « Zafindraony » sont les plus célèbres. Les sculptures des artisans sont fascinantes et de très bonne qualité. Là-bas, vous pourrez aussi trouver quelques restaurants et hébergements typiquement Malagasy.

Vous devriez ensuite passer par Fianarantsoa, et après Ambalavao, la ville des vins. Plusieurs vignobles sont présents dans cette région.

Puis, la cerise sur le gâteau est le parc National d’Isalo qui se trouve à Ranohira. Vous y trouverez des rochers à perte de vue, des coutumes et traditions que les guides se feront un plaisir de vous expliquer. Il y a également des paysages presque désertiques, mais tout d’un coup, vous vous retrouvez dans un oasis, qui respire une ambiance tropicale. Il y a tellement de choses à visiter que les mots me manquent.

Si vous souhaitez aller jusqu’à Tuléar, sachez qu’à partir d’Ifaty (à 20 minutes de route de la ville) les plages sont paradisiaques, avec le lagon. La couleur de la mer, le sable fin assureront une totale relaxation.

La beauté de Madagascar est inégalée. Imaginez qu’avec une seule région, on peut découvrir beaucoup, quel serait le cas si la visite se fera dans toute l’île ?

voyage-madagascar

Voyage au Canada

Voyage au Canada

Québec, région francophone du Canada

Canada est une destination qui attire les touristes pour sa vaste gamme d’attractions, mais aussi grâce aux endroits qui sont incroyables comme Québec et les vastes paysages canadiens.

Faire une randonnée en motoneige

Premier programme dès l’arrivée, faire une randonnée : en ski, en raquettes, en traîneau à chiens et en motoneige. Si lors de votre passage, la neige a fondu. Il reste toujours des activités comme le vélo de montagne ou le trekking. Les Québécois adorent la nature, pendant les longs week-end ou les vacances, ils vont dans la nature, vivent près du lac dans une cabane. Leurs passe-temps : la baignade, la pêche et manger les fruits de la pêche avec la famille.

Observer le passage des baleines sur le Saint-Laurent

Le fleuve de Saint-Laurent est l’un des spots pour observer les cétacés comme le Rorqual bleu, baleine à bosse, bélugas, les cachalots.
Le Vieux-Québec, la cité de Québec est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondiale de l’UNESCO. Lors de votre voyage, ne ratez pas la visite des nombreux musées de qualité, commencez par le Musée de la Civilisation

Dégustez des plats Québécois

Si vous aimez le poisson et surtout le saumon, vous serez bien servi : cru, fumé, en steak. Goûtez à la viande de bison qui est très succulente surtout si elle est préparée de façon tartare. Essayez également le poutine, plat typique de frites parsemée de cheddar avec une sauce. Terminez votre repas en prenant un dessert.

voyage-lacs-canada

Festival d’été de Québec

Tous les ans, en juillet pendant 10 jours, un festival est organisé, vous pourrez écouter pendant la grande messe musicale, le trash folk de Lisa Leblanc.
Festival Grand Rire et le festival Juste pour rire, des festivals comiques sont organisés pour ceux qui adorent l’humour : à Québec City en juin le Festival Grand Rire, tandis qu’en juillet à Montréal, le Festival juste pour rire. Plusieurs artistes provenant de 19 pays participent à ces événements.

Partir en safari pour rencontrer les orignaux

Les orignaux sont les plus gros cervidés au monde. Il n’est pas difficile d’en trouver puisque le Canada est leur refuge. Sur les autoroutes, les panneaux préviennent les risques de collision sur la route. Partir en safari est la meilleure idée pour aller à leur rencontre, dans ce cas, il faut faire appel à un guide qui connaît bien les alentours. Assister a un match de Hockey sur glace se déroulant au centre Bell de Montréal, ceux qui ont des billets sont chanceux. Tous les mois de février, il y a un grand festival de hockey sur le lac Saint-Louis quand il est gelé.

Revivre la colonisation française

Il existe un village reconstitué, à Saint-Félix d’Otis qui crée les conditions de vie du temps de l’arrivée des Français au Québec. Une partie du site est dédiée à l’histoire des Premières Nations, « les Indiens ». Ce site est connu sous le nom de « la nouvelle France ». Ce sont les « Hurons » ou « Wendat » qui y vivaient et leurs maisons sont longues.